#

Au-delà des apparences

En direct du salon Bijorhca 2017 avec << Thomas V >>


Aujourd’hui j’ai eu l’occasion de rencontrer un des créateurs qui a inspiré ma reconversion à la bijouterie.
C’est avec beaucoup d’appréhensions que je l’ai approché car lorsque l’on rencontre quelqu’un que l’on respecte à ce point il n’y a que deux options à la fin delà conversation: soit on est profondément déçu soit la personne est à la hauteur de nos attentes voire plus. 

La déception n’était définitivement pas au rendez-vous quand j’ai rencontré Thomas V, créateur de la marque éponyme.
Tombé dans bijouterie un peu par hasard alors qu’il était charpentier chez les Compagnons du Devoir, il se converti à l’orfèvrerie poussé par ce qu’il appelle ses TOC. Il étudiera plus tard la bijouterie afin de travailler sur des pièces plus petites.
Cet amoureux de la technique, de la précision et de la minutie souhaite retransmettre son savoir, peut-être par le biais d’une formation, tout en continuant à apprendre.
 La simplicité et le graphisme sont les caractéristiques les plus flagrantes de la marque Thomas V qui se mélangent à un avant-gardisme dans les techniques employées.
Thomas  V, qui n’hésite jamais à se remettre en question, essaie d’être le plus complet possible en utilisant des procèdes peu présents dans la bijouterie (comme la gravure d’onyx, ou encore l’usage du marbre).
Totalement détaché du côté commercial de sa marque, il laisse libre cours à son imagination et ne fait pas de compromis.

Thomas V est, selon moi, un véritable artiste sans prétention qui reste fidèle a ses principes et idéaux.

Si vous ne le connaissez pas encore je vous conseille de passer  par l’espace Premium du salon pour découvrir ce créateur qui n’a pas peur de se réinventer pour mieux nous émerveiller.

Dahnne