#

Un Bijou pour Noël

La 4ème édition du salon grand public « Un Bijou pour Noël » (anciennement Mes Créateurs Joailliers) aura lieu du 17 au 20 novembre 2017 à l’Hôtel de l’Industrie, Paris 6ème.

Portrait Myrtille Mousson  « Bienvenue dans mon écrin ! Je vous invite à venir découvrir la nouvelle version du salon. » Myrtille Mousson, Organisatrice du salon, passionnée de bijoux et de gemmes, chasseuse de talents, globe-trotter et… maman.

Pour sa 4ème édition, le salon Mes Créateurs Joailliers change de nom et devient « Un Bijou pour Noël ». Même si l’âme de cette nouvelle exposition-vente reste la même, il y sera proposé un panel élargi de bijoux : bijoux de créateurs joailliers, bijoux de marques, bijoux originaux haut de gamme… Il reste néanmoins le rendez-vous annuel incontournable de tous les passionnés de bijoux, de pierres précieuses, de pièces uniques et d’artisanat d’art.

Au cours de ces journées-privilèges, le grand public aura la chance d’échanger en direct avec les artistes créateurs, de découvrir leurs sources d’inspiration, de se laisser séduire par leurs dernières créations ou d’imaginer avec eux un modèle personnalisé et intemporel pour les fêtes de fin d’année.

La plupart de ces créateurs travaillent en appartement, dans leurs ateliers, ce salon est donc l’occasion de les découvrir en un seul lieu à l’Hôtel de l’Industrie, place St-Germain-des-Prés dans le 6ème arrondissement de Paris, pendant 4 jours, du 17 au 20 novembre*.

Créativité, originalité et savoir-faire sont les maîtres-mots de cette nouvelle édition.


PARMI LES PARTICIPANTS AUX SALONS :

TIBER – MARIE-CAROLINE LAGACHE

Marie-Caroline Lagache a fait une première carrière dans la gestion financière… mais elle se laisse rattraper par la passion familiale pour la bijouterie et la gemmologie. Elle fonde la marque Tiber, en hommage à son père et à son grand-père.

Les lignes de ces bijoux sont douces et colorées, l’objectif étant avant tout la mise en valeur des pierres. Marie-Caroline aime la couleur, la simplicité, la finesse. Elle crée des bijoux facilement portables tous les jours, à partir de pierres originales et peu utilisées en bijouterie classique.

Passionnée de voyages, de sports et d’aventures, on retrouve ses valeurs dans ses créations qui se veulent simples et épurées.

 

MAISON BEIGBEDER

Muriel Beigbeder crée des bijoux depuis plus de 30 ans. Tout d’abord de style fantaisie, puis un diplôme de gemmologie en poche, une rencontre avec les joailliers, l’étude de leur savoir-faire…

De différents voyages aux pays des mines, elle y a trouvé les couleurs, les matières, les perles et les pierres précieuses ou fines, délaissées ou adulées,… Chacune est une histoire.

« De là, naît un bijou, une pièce unique que je raconte, et qui rencontre une femme, un homme. J’adore ce moment où mon rêve devenu bijou devient le rêve et le bijou d’un autre, choisi entre tous. Pièce unique. Imaginer, créer, colorier, faire pétiller, rire et rêver… »

 

NATHALIE BONNEMAILLE

Bijoutière-joaillière et sertisseuse installée à Besançon, Nathalie Bonnemaille réalise tous types de bijoux tels que des alliances, des bracelets, des boucles d’oreille et des colliers… des pièces uniques conçues avec différentes matières (or, platine)… associées avec des pierres précieuses selon votre choix (diamant, saphir, rubis, émeraude,…).

« J’accorde une grande importance à la relation client, tout en apportant une écoute attentive à vos demandes, je vous suggère des idées de créations uniques en fonction de votre personnalité. Je réalise des bijoux composés d’une « âme » vous évoquant un souvenir, une personne ou un moment de votre vie. »

 

SOLIGEMS – VERONIQUE LAGACHE RAGAGNON

« Née à Madagascar, je suis  passionnée par les pierres. Gemmologue (ING), j’ai dans une autre vie évolué dans le milieu de la finance avant de bifurquer vers les pierres précieuses ».

Véronique Lagache Ragagnon a toujours été fascinée par les minéraux de la Grande Île. Après des études de commerce (ESCP) et une carrière dans la banque, elle étudie la gemmologie. L’idée de création de bijoux solidaires lui vient après un voyage dans les zones minières de Madagascar où elle repère quelques associations attachées à l’amélioration des conditions de vie et à la scolarisation dans ces zones difficiles.

Désireuse de faire partager ce goût pour les pierres, elle crée la société Soligems et décide de reverser à des associations une partie du prix des bijoux vendus.

 

AUBE CAMBON

Aube Cambon entretient depuis toujours une passion pour les bijoux en or et les pierres précieuses. Après des études de droit, un master d’histoire de l’art et un titre homologué d’expert en mobilier/objets d’arts, elle se dirige vers la bijouterie-joaillerie.

Pièces uniques ou éditions limitées, les créations d’Aube Cambon sont influencées par les styles artistiques anciens revisités avec un œil et une technique contemporains. Le travail de l’or (18 ou 24 carats) est envisagé à travers différentes textures mates ou brillantes, sablées, martelées, polies, ciselées,… en association avec des gemmes variées et lumineuses, sélectionnées avec passion auprès de petits fournisseurs, comme les spinelles ou les tourmalines. Aube Cambon opte volontairement pour des formes pures mettant en valeur les pierres et donnant une âme à ses créations.

 

SANLYS
Nichée en plein cœur du patrimoine historique de Lyon, ce fabricant local – à l’écoute de ses clients depuis 25 ans – vous offre son savoir-faire et dévoile sa passion en créant sa marque : Sanlys. Cette toute nouvelle marque saura vous étonner par ses créations.

Sanlys propose plusieurs collections de bijoux fins et raffinés élaborés en or 750 ‰ et diamants.

L’élégance et l’originalité sont au rendez-vous !

 

CHRISTINE ESCHER
L’ouverture de la première boutique de Christine Escher est dédiée aux bijoux anciens.

Poussée par l’envie de créer ses propres bijoux, elle complète sa formation par des études de gemmologie et de dessin. Sa première collection associera bois précieux, or et diamants En 1998, Christine Escher remporte l’« International De Beers Diamond Award » grâce à une bague en ébène et en diamants.

Au fil des années elle a orienté ses thèmes de création vers l’univers marin, s’inspirant de la faune et de la flore marine. Ce qui semble être une suite logique puisqu’elle choisit une étoile de mer comme emblème au début de sa carrière.

 

MARC ALEXANDRE

« Mes bijoux sont des objets qui parlent à l’inconscient, ils se lisent comme un conte et se porte comme un parfum. »

Joaillier créatif, Maître artisan d’Art, Marc Alexandre est de ces artisans qui unissent l’imaginaire au savoir-faire.

Dans son atelier où la tradition est reine, il allie le métal au minéral, joue avec le mouvement et la lumière, sculpte et associe les éléments entre eux comme un poète cisèle ses vers. Le travail terminé, ses bijoux sont porteurs d’une émotion, d’un ressenti qu’il a souhaité partager.

 

PATRICE FABRE

« J’aime respirer l’air du temps, avoir une idée, la mettre en œuvre et la voir portée par quelqu’un qui en est heureux. »

Patrice Fabre, joaillier contemporain depuis 1981, aime dompter les matières qui l’entourent. L’acier, l’or et le béton se plient à son imagination et constituent une trame qui structure son travail, telle une portée minimaliste sur laquelle se greffent des pierres fines et précieuses. Son grand succès : le béton armé d’or et serti de diamants créé en 1986.

Pour Lui, il crée en 2005 la collection « Teluric » en dédiant le diamant brut à l’homme contemporain.
Pour Elle, il crée en 2011 « Rivières Noires », farandole de diamant noir et perles des mers du sud.

Volume, sobriété, sensualité, tel est le style de Patrice Fabre.

 

BIANCHI
Une histoire de famille… En 1978, Pierre Bianchi, diplômé de l’école d’horlogerie de Morteau, ouvre avec son épouse, sa première boutique d’horlogerie-joaillerie à Maizières-lès-Metz. Grâce à un travail d’expérience et de qualité, l’entreprise se développe et fidélise sa clientèle. Leur fils Alexandre, artisan joaillier-créateur, diplômé diamantaire de l’école d’Anvers en Belgique et des Métiers d’Arts et des Joyaux les rejoint quelques années plus tard marquant ainsi le début d’une nouvelle ère pour cette entreprise familiale.

« Nous avons décidé de donner plus de place aux ateliers et de mettre en valeur nos spécificités, notre savoir-faire dans les domaines de l’horlogerie et de la joaillerie.»

Ce duo père et fils représente dès lors l’excellence du savoir-faire dans la création de pièces uniques faites main, made in France.

Labellisée Entreprise du patrimoine Vivant et Produit Moselle Passion, la Manufacture Bianchi est l’une de ces prestigieuses adresses d’Artisanat d’Art que le monde envie à la France.


LES PARTENAIRES
Parmi les partenaires :
COMITE SAINT GERMAIN DES PRES
▪ Champagne LAURENT-PERRIER
SOCIETE D’ENCOURAGEMENT POUR L’INDUSTRIE NATIONALE
VITRA

 

LE CADRE NOIR SAUMUR

Héritier d’un passé militaire prestigieux et s’appuyant sur une culture équestre ancestrale, le Cadre Noir perpétue sa mission de formation et de rayonnement de l’Équitation de tradition française. Il forme et perfectionne les cadres supérieurs de l’équitation. Véritables experts dans leur discipline, les écuyers ont pour mission principale de transmettre un savoir technique et théorique dans différentes disciplines.

Le Cadre Noir est le représentant le plus connu de l’Équitation de tradition française. Cette équitation est inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO depuis 2011. Elle se caractérise, d’une part, par la recherche d’une relation harmonieuse entre le cavalier et sa monture et d’autre part, par une manière de faire : un style.

Cultivés, instruits de l’enseignement des grands maîtres de l’équitation et curieux de l’évolution des pratiques équestres, les écuyers du Cadre noir contribuent activement au maintien et au rayonnement de l’équitation française en illustrant et en transmettant ses principes, lors de présentations publiques en France et à l’étranger.


LES PARTENAIRES MÉDIA

Parmi les partenaires Média (Attitude Luxe, Dreams, Le Gemmologue, Esprit Joaillerie), Luxe Infinity, votre magazine consacré aux tendances créatives et à l’art de vivre d’exception. A travers ses différentes rubriques vous découvrirez le monde de la mode, la joaillerie, l’hôtellerie, la gastronomie et la culture les nouveautés dans le luxe, la création et le savoir-faire.

Dans le but de vous faire rêver, mais aussi de vous faire découvrir de nouvelles adresses de qualités où vous pourrez aller les yeux fermés. De jeunes maisons aux plus historiques qui vous révéleront leurs nouveaux trésors…Bienvenue dans le magazine « Luxe Infinity » des rêves devenus réalité.



* L’entrée du salon est payante : 5 euros/personne/jour et gratuite pour les moins de 16 ans.

 

INFO

Claudie V.