#

SAMUEL CORAUX

En direct du salon Inhorgenta 2016 : Au détour d’une des grandes allées d’Inhorgenta, l’explosion colorée des bijoux du créateur 100 % autodidacte nous en met plein les yeux et nous fait entrer dans son univers avec un panache sans pareil.

Samuel Coraux connaît un parcours pour le moins atypique : il n’est en effet pas issu du milieu de la mode mais du cinéma. Après avoir exercé sa profession quelques années au Japon, il rentre en France, et sa pulsion créative étant ce qu’elle est, des créations naissent rapidement au creux de ses mains très bavardes.

Il travaille avec des matériaux tel que le PVC, ou encore le verre soufflé ou les perles de Murano.

A l’origine, m’explique-t-il, le verre soufflé est inventé et utilisé à Venise afin d’alléger les bijoux imposants que commandent les vénitiennes. Elles souhaitent obtenir toujours plus de volume, toujours plus grands, plus coloré, di più, di più…  Alors la perle de verre voit le jour et sa légèreté incontournable offre la possibilité de réaliser des créations d’envergure sans connaître les désagréments du poids. Et c’est cette même tradition du volume que Samuel souhaite revisiter : à sa façon, et avec ces codes.

Ses créations les plus fortes, les plus « piquantes », interpellent et soulignent une volonté effrénée de toujours créer avec force et audace.

Pour de plus amples informations n’hésitez pas à consulter le site de la marque disponible à l’adresse suivante:

http://www.coraux.book.fr/

 

Tess